17 févr. 2024
Un siècle de connaissance sur les galaxies depuis le grand débat du début des années (19)20 au début des années (20)20
Denis BURGARELLA (Astronome au Laboratoire d'Astrophysique de Marseille)
Description :

Il y a un siècle, nous n'avions pas identifié les galaxies comme des "univers-îles" suspendus dans l'Univers et séparés par des millions ou des milliards d'années lumière. Après le débat sur le système géo/héliocentrique, après le débat sur la position du Soleil dans la Voie Lactée, le grand débat au début des années 1920 a fini par faire admettre que la Terre, le Soleil et même la Voie Lactée ne sont pas le centre de l'Univers. Pendant ce siècle, la connaissance sur les galaxies a explosé, et nous en savons dorénavant beaucoup plus sur leur composition (étoiles, gaz, poussières, trou noir et matière sombre) et leur évolution au cours des temps cosmiques depuis la fin des âges sombres. La prochaine - et ultime - étape dans cette exploration de l'Univers est la détection et confirmation d'une galaxies contenant les premières étoiles apparues dans l'Univers, quelques centaines de millions d'années après le Big Bang. Le James Webb Space Telescope pourrait nous permettre d'identifier cette "population III" qui ne contiennent que des éléments ayant été formés peu après le Big Bang. Nous sommes aujourd’hui capables de reproduire physiquement l'émission des galaxies à partir de leur composantes, et de suivre leur évolution au cours des temps cosmiques. Nous sommes également capables d'observer l'évolution de la morphologie des galaxies depuis de petites structures dans l'Univers primordial, jusqu'aux galaxies complexes que nous observons dans l'Univers local.

Cette conférence s'inscrit dans le cadre de l'année de la physique 2023-2024.

Illustration : TheSINGShubbleTuningFork.jpg (ci-jointe)
Légende : Bestiaire des galaxies
Crédit : NASA - Spitzer SINGS

 

 

 

Début :
samedi 17 février 2024 à 10:00:00 heure normale d’Europe centrale
Fin :
samedi 17 février 2024 à 12:00:00 heure normale d’Europe centrale
Endroit :
Fac des sciences